Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Quartier Lointain", Tome 2, de Jiro Taniguchi

Catégories : Livres

Editeur: Casterman

Date de parution: 17 Juin 2004

Nombre de pages: 160

 

Résumé: Hiroshi, toujours dans sa vie d'enfant de 14 ans alors même qu'il a l'esprit d'un homme de 48 ans, pose beaucoup de questions sur son passé, afin de comprendre ce qui va pousser son père à disparaître, et peut-être essayer de l'en empêcher. 

Il découvre ainsi racontée par sa grand-mère l'histoire de la rencontre de ses parents, et les envies de départ de son père, très précoces. Sa vie à l'école s'en ressent. Il est plus distant. D'autant plus qu'il découvre que son père entretient une étrange liaison avec une jeune femme hospitalisée.

9782203372382g1.jpg

Je vais être directe: "Quartier Lointain" est pour moi un des meilleurs mangas de ce 21ème siècle. Dans le premier tome de la série, Hiroshi réalise ce qui est le rêve de beaucoup: revenir dans le passé, du temps où il était un adolescent insouciant, avant que le destin de sa famille ne bascule. Il peut tout recommencer: retrouver sa famille, ses copains, son amour de jeunesse... 

 

Ce deuxième tome n’a pas la charge émotionnelle du premier (je pense notamment au passage où il se retrouve nez à nez avec sa mère disparue) mais est tout aussi passionnant. En effet, Hiroshi voit sa vie et celles de ses proches avec ses yeux d'adulte, l'impétuosité de la jeunesse a cédé la place à la maturité. Il comprend mieux les siens, en particulier son père, et mesure la portée de ses actes. Ces choix d’adulte, l’empathie et la raison éclairent l’adolescence du personnage d’une lumière nouvelle. 

 

Loin des clichés du genre "vie alternative", l'oeuvre de Taniguchi, pourtant empreinte d'une certaine mélancolie, se termine sur une note de fin étonnante et très positive. 

 

A découvrir, même par ceux qui ne sont pas branchés manga!

Les commentaires sont fermés.