Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Le requiem des abysses" de Maxime Chattam

Catégories : Livres

Éditeur: Albin Michel

Date de parution: Mai 2011

Nombre de pages: 454

 

Résumé:

 

Au début des années 1900, la France est en proie à d'étranges phénomènes. A Paris, les momies disparaissent des musées, les médiums succombent à des morts mystérieuses, et les rumeurs les plus folles courent les cercles occultes. A quelques kilomètres de là, dans les campagnes, une chose sans nom décime des familles entières selon des rites d'une infinie barbarie.

Hanté par ses propres démons, fasciné par le Mal, le romancier Guy de Timée se lance à la poursuite de la créature.

Après Léviatemps, le nouveau thriller de Maxime Chattam nous entraîne des brumes du Vexin à celles d'un Paris ésotérique dans un terrifiant voyage dans le temps et le doute.

 

requiem_des_abysses.jpg

"Le requiem des abysses" est le deuxième volet du diptyque de Maxime Chattam, ouvert avec le "Léviatemps". 

Comme je suis un peu étourdie, je n'avais pas vu qu'il s'agissait d'une suite, mais ça ne m'a pas handicapée outre mesure dans ma lecture.

Ce roman, qui mêle enquête et horreur, est rythmé et captivant. 

Il se découpe en deux parties distinctes, la première se passant en province où Guy et Faustine sont venus trouver le repos. Malheureusement leur trêve sera vite interrompue par des meurtres sanglants dans le voisinage.

L'enquête contraint ensuite Guy à retourner seul à Paris pour la seconde partie du roman, où il retrouvera de vieux amis mais sera aussi confronté à un ancien cauchemar.

Ce roman présente une double énigme et si j'avais trouvé facilement la première, je me suis bien faite menée en bateau par Maxime Chattam concernant la deuxième...

Comme à son habitude, l'auteur a une écriture agréable et efficace, le travail de documentation est poussé et le scénario tient en haleine. 

J'ai passé un très bon moment avec ce livre, dont je préfère signaler que certains passages sont un peu gore (notamment concernant les meurtres du Vexin).

Pour clore son diptyque, l'auteur offre à son personnage de brèves mémoires sous forme d'épitaphe, dans lequel Guy de Timée partage sa vision du monde à la fin de sa vie, soit quasiment à l'époque contemporaine. Ces quelques pages sont à mon sens remarquables et valent à elles seules la lecture de cette oeuvre.

En conclusion, "Le requiem des abysses" est un bon polar, avec des frissons horrifiques et une pointe de fantastique. Cela étant, je lui préfère toujours une des premières oeuvres de Maxime Chattam, "Le 5e règne".

 

 
Une lecture dans le cadre du Challenge: 

challenge.jpg

Commentaires

  • Je n'ai toujours pas lu de Maxime Chattam... il faudrait que je m'y mette !

  • Il vaut le détour le jeune homme ;-)

Les commentaires sont fermés.