Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • The Fades

    Série britannique en six épisodes écrite par Jack Thorne en 2011 et produite par BBC 3.

    the fades.jpg

    Synopsis (Source Allociné):

    Paul est hanté par d'épouvantables cauchemars, et ni son thérapeute ni son meilleur ami, Mac, ne  sont en mesure de l'aider. Pire, le jeune homme commence à voir les fantômes des morts partout, quand l'un des esprits - avide de vengeance - trouve une brèche dans la barrière qui sépare le monde des vivants et celui des morts. Mac et Paul réalisent qu'il leur faut intervenir pour empêcher les fantômes de semer le trouble !


     

    Mon avis:

    J'ai profité de la diffusion de "The Fades" sur Syfy il y a dix jours pour découvrir cette série dont je n'avais absolument pas entendu parler, et je l'ai bien appréciée ma foi!

    Tout commence par un portrait de Paul, un gentil garçon un peu gauche et timide, toujours escorté de son meilleur et très geek ami Mac. Couvé par sa mère, méprisé par sa sœur jumelle, raillé par ses camarades de classe, la vie de Paul n'est pas rose. Mais tout ça ne serait rien si Paul n'était pas hanté par des visions apocalyptiques et des apparitions fantomatiques qui lui font penser qu'il est mentalement instable et donc consulter un psy assez peu efficace.

    Et si Paul n'était pas "dérangé" du tout? Si ses rêves de fin du monde étaient prémonitoires et les fantômes bien réels? 

     

    pilote-uk-the-fades-serie-fantastique-intriga-L-zR7Y0e.jpeg

    Réponse de l'intéressé: "Non merci, je préfère passer le reste de mon adolescence enfermé avec Mac dans les toilettes des filles..."

     

    Paul fait alors une rencontre brutale en la personne de Neil, un membre du groupe des Anges, une organisation qui veille au contrôle des fantômes. Celui-ci comprend que Paul est doté de pouvoirs qui se révéleront indispensables dans la bataille entre vivants et morts qui se profile, et cherche par conséquent à le recruter.

    Paul sait qu'il n'a pas le choix et qu'il doit se préparer mais ne veut pas pour autant abandonner sa vie de tous les jours: sa famille, son pote et surtout Jay, la copine de sa sœur qu'il aime depuis longtemps. Ce conflit d'intérêts sera, tout au long de la série, à la fois sa force motrice et son talon d'Achille.

     

    The-Fades-the-fades-25506771-500-562.jpg

    En même temps, avec ce genre de conversations avec son BFF, on comprend qu'il ne veuille pas le lâcher

     

    Mais la série ne parle pas que de la vie d'un adolescent, la part fantastique est très réussie et le programme présente de vrais moments d'horreur. Car on ne sait pas trop ce qui se passe dans le monde des fantômes, ces êtres qui se sont vus refuser l’Ascension pour des raisons inconnues. Subitement, ils passent de créatures éthérées et désespérées à hybrides rageurs qui veulent s'emparer du monde.

    On pourra reprocher à la série ce joyeux mélange des genres, faisant les fantômes se transformer en zombies via une transfusion vampirique (désolée, je ne peux pas en dire plus sans tout dévoiler). De mon point de vue, j'ai trouvé que la chose était faite de manière plutôt intelligente et donc crédible, le réalisateur a osé quelque chose de différent et d'inédit dans un genre qui a déjà été pas mal éclusé: j'approuve.

    J'ajoute que tous les acteurs sont très bons, ce dont on a l'habitude avec les productions britanniques mais qui est tout de même toujours grandement apprécié. 

    Cette série est très prenante et peut aisément se regarder en une soirée/nuit (ce que j'ai fait) et son final est à la hauteur des attentes, avec une transition image de fin - générique qui serre les tripes...

     

    critiques-series-the-fades-saison-1-episode-6-L-ex8u26.jpeg

    Ouais comme ça

    En conclusion, je ne peux que te conseiller le visionnage de cette série originale et addictive, vue dans le cadre du Challenge Halloween.

    challenge.jpg

    Bon dimanche ami lecteur!

  • Vous avez été taguée

    Bonjour ami lecteur!

     

    J'espère que tout va bien pour toi en ce lundi 11 novembre, pluvieux chez moi, jour de mémoire envers nos Poilus mais aussi de compassion à l'égard des victimes du typhon Haiyan.

    Je casse l'ambiance? Mais non. C'est juste que comme dans les lignes qui vont suivre, je vais beaucoup te parler de moi, j'avais envie que tu saches que je n'étais pas viscéralement égocentrique et que je pouvais aussi me préoccuper du sort d'autrui...


    J'ai de magnifiques références musicales, je sais. Tu peux sauter à 0'47, l'intro est longuette

     

    Donc j'ai été taguée par So, dont je te recommande chaudement le blog qui mêle habilement nail arts fabuleux et critiques littéraires croustillantes!

    N'ayant jamais été taguée, c'est mon premier exercice du genre, je vais m'appliquer.

     

    bampw-black-and-white-depressed-funny-Favim.com-497490_large.jpg

    Ok j'ai été malade mais ça va mieux, j'ai récupéré une bonne partie de mon cerveau. Enfin je crois.

    Ça va bien se passer...

     

    Roulements de tambour...

    Voilà les questions!

     

    1) Quand as-tu créé ton blog ?
     
    En février 2011, ça fera bientôt 3 ans et ça passe très vite!
     
    2) Est-ce que tes proches (amis et famille) connaissent et visitent ton blog ?
     
    Oui. Certains sont des supporters assidus, d'autres des lecteurs occasionnels, d'autres enfin ne sont pas très blogs et je ne m'en formalise pas. Toutes les réactions sont les bienvenues.
     
    3) Tu es plutôt Halloween ou Noël ?
     
    Ouch, elle est dure celle-là, j'aime tellement les deux que c'est difficile de les départager. 
     
    D'une part, je ne connais pas les célébrations traditionnelles "live" d'Halloween mais mes préférences culturelles mâtinées de goth et mon adoration de l'automne lui confèrent un charme vraiment particulier.
     
    De l'autre côté, je ne suis catholique que de tradition mais pas de conviction (comme beaucoup de français je pense), la naissance de Jésus ne revêt donc pas de sens particulier pour moi.
    En revanche, le rassemblement familial près d'un beau sapin et avec un délicieux repas, ajouté aux heures passées à choisir LE cadeau pour chacune des personnes que j'aime, ça n'a pas de prix à mes yeux.
    Ajoute à ça des Christmas Carols et mon bonheur est complet.
    Oui j'aime les cantiques et les églises sans avoir la foi catholique, c'est irrationnel mais c'est comme ça.
     

    Un de mes préférés
     
    Mon vote va donc à Noël au final!
     
    4) Le titre de livre qui te vient à l'esprit là tout de suite ?
     
    "Titus d'Enfer", le premier tome de la trilogie Gormenghast, de Mervyn Peake. Je suis en train de le lire et j'aime beaucoup.

    Mervyn Peake Titus d'enfer.jpg

     
    5) Le dernier livre qui t'a vraiment marquée/ le dernier nail art qui t'a vraiment marquée ?
     
    Le dernier livre qui m'ait vraiment marquée, même si je n'en ai pas parlé sur le blog, est "Nouilles chinoises" de Ma Jian.
    J'ai eu du mal à rentrer dedans, le régime communiste dépeint de manière ubuesque m'ayant fait perdre le fil plus d'une fois.
    Cependant, sans l'avoir véritablement aimé, c'est un livre dont je me souviendrais longtemps tant l'ironie et le désespoir percent à travers chaque situation évoquée, même les plus banales.
     

    9782080689900.jpg

     

    Côté nail art, la dernière en date à m'avoir explosé la rétine de désir est la manucure "œuf de dragon", inspirée par Game of Thrones à Candy Glaze, à voir ici. Il faut impérativement que je teste ça.

    Sinon, j'ai un petit tableau des nail arts qui me plaisent sur mon Pinterest si ça t'intéresse.

     
    6, 7, 8,9) Les zombies ont envahi le monde (eh oui c'est moche), tu fais partie des quelques survivants (t'en as de la chance !)!! Tu dois vite quitter ton appart' pour aller dans un lieu sécurisé refonder une civilisation et repeupler la race humaine vivante (ouais parce que les zombies ça reste des humains hein, c'est juste qu'ils sont morts)! Dans ton paquetage, tu as droit à : 
    - une arme (ben ouais quand même), laquelle prends-tu ?
    - un produit de beauté (pour qu'on te distingue des zombies), lequel ?
    - un bouquin (pour les longues nuits où tu ne pourras pas dormir parce que tu entendras les grognements des zombies tout autour de ta cachette), lequel ?
    - un objet de ton choix, lequel ?
     
    J'aime beaucoup ces questions So!
    Alors voyons voir ce qu'il y a dans ma besace pour affronter Zombieland...

    - L'arme: Un couteau parce que ça ne sert pas qu'à se défendre mais à plein d'autres trucs utiles aussi. Ça n'a pas besoin de munitions, ça prend peu de place, tu peux l'avoir sur toi tout le temps, et ça n'est pas trop lourd pour la faible femme que je suis. Seul inconvénient, ça implique du corps à corps avec les zombies... J'assume.

    - Le produit de beauté: mon baume à lèvres, parce que c'est petit (oui, voyager léger est une obsession) et que ça dure facile un an avec moi. De plus, comme je compte bien qu'Angélas survive aussi, il lui sera sans doute d'un grand réconfort que je l'embrasse de mes lèvres toujours douces.

    - Le bouquin: une intégrale de "Jeeves" de P.G. Wodehouse (ok là pour le coup, c'est un peu encombrant). D'une part car je pense avoir besoin de rire un peu en ces temps apocalyptiques, de l'autre parce que ça me fera du bien de retrouver la gentry anglaise des années 30 qui n'avait d'autre souci que d'être élégant et d'aller picoler avec les copains au Club des Bourdons.

    - Un objet de mon choix: des bonnes chaussures, confortables et solides. Je pense à des vieilles Docs qui font en plus bien mal à l'assaillant quand tu lui fous un coup de pied...

    C'est bon, je crois que je suis prête.

    10) Ah mince, un zombie t'attaque ! Tu :
            a) lui fous la pâtée avec ton arme ! 
           b) lui fais un petit soin des ongles et un super nail art ! (Quel genre le nail art ?)
         c) lui fais un câlin, en fait, ils sont pas si méchants que ça ces zombies et tu es la seule à l'avoir compris
          d) action de ton choix, dis-moi tout !!!!

    A + D: je lui fous la pâtée et je le pille post-re-mortem histoire de voir s'il a des trucs intéressants en sa possession. C'est pas parce qu'on est du côté des vivants qu'on est obligée d'être sympa hein!

     

    11) Ça y est tu es arrivée dans le lieu super sécurisé (bravooooooooooooo !), tu prépares un petit repas pour fêter ça avec ton chéri (il a survécuuu!). Pour l'occasion, tu prépares ton plat préféré et celui que tu réussis le mieux, quels sont-ils ?

    Des galettes (bretonne jusqu'à la fin des temps!) et burgers végétariens pour Angélas dont c'est le plat préféré. Bon appétit!

     

    C'en est fini du tag de So, j'espère que ça t'a plu ami lecteur (et surtout que ça n'était pas trop long, ça pue le billet fleuve quand même!), j'ai passé un très bon moment à y répondre en tous cas!

    Bon, il parait qu'il faut taguer en retour alors je vais faire un mini-tag de cinq questions pour cinq blogueurs: Lou (je ne tague pas Hilde car So s'en est chargée), Petit Speculoos, Solenn, Céline G et The witch with brown eyes. Contrairement aux chaînes de l’amitié, y a zéro obligation, soyez tranquilles je ne vous maudirais pas sur trois générations si vous ne répondez pas au tag!

    En parallèle, les blogueurs qui ne figurent pas dans la mini-liste mais qui ont envie de répondre à ces questions sont les bienvenus, il suffit de me laisser un petit com' ci-dessous pour que je mette à jour le billet!

    Comme dirait le 10e Doctor Who (❤): "Allons-y!"

    1) Quand tu es heureux/se ou juste d'humeur joyeuse, tu chantonnes un petit air, j'en suis sûre. Mais quel est-il?

    2) Quel est ce film qui te fait un peu honte dans ta vidéothèque mais que tu as vu 3 402 fois et que tu adores en dépit de toute logique? (Allez, on a tous un. Je t'avoue le mien, c'est "Comme chiens et chats". Je fais toujours croire que c'est au cas où j'ai des enfants à occuper à la maison alors qu'en fait pas du tout.)

    3) Quel livre a marqué ton enfance / ton adolescence? L'as-tu relu depuis? Si oui, l'aimes-tu toujours autant?

    4) C'est quoi ta dernière expo? (salons acceptés) C'était bien?

    5) Quel métier rêvais-tu de faire étant enfant? Si le rêve ne s'est pas réalisé et que tu avais une opportunité aujourd'hui, que ferais-tu?

    C'est tout pour aujourd'hui ami lecteur, je te dis à très vite pour le retour du Challenge Halloween qui s'est vu prolongé jusqu'au 30 novembre, ce qui tombe bien parce que je n'ai pas eu le temps de te parler de grand chose le mois dernier!

    Bonne soirée!

  • "Le requiem des abysses" de Maxime Chattam

    Catégories : Livres

    Éditeur: Albin Michel

    Date de parution: Mai 2011

    Nombre de pages: 454

     

    Résumé:

     

    Au début des années 1900, la France est en proie à d'étranges phénomènes. A Paris, les momies disparaissent des musées, les médiums succombent à des morts mystérieuses, et les rumeurs les plus folles courent les cercles occultes. A quelques kilomètres de là, dans les campagnes, une chose sans nom décime des familles entières selon des rites d'une infinie barbarie.

    Hanté par ses propres démons, fasciné par le Mal, le romancier Guy de Timée se lance à la poursuite de la créature.

    Après Léviatemps, le nouveau thriller de Maxime Chattam nous entraîne des brumes du Vexin à celles d'un Paris ésotérique dans un terrifiant voyage dans le temps et le doute.

     

    requiem_des_abysses.jpg

    "Le requiem des abysses" est le deuxième volet du diptyque de Maxime Chattam, ouvert avec le "Léviatemps". 

    Comme je suis un peu étourdie, je n'avais pas vu qu'il s'agissait d'une suite, mais ça ne m'a pas handicapée outre mesure dans ma lecture.

    Ce roman, qui mêle enquête et horreur, est rythmé et captivant. 

    Il se découpe en deux parties distinctes, la première se passant en province où Guy et Faustine sont venus trouver le repos. Malheureusement leur trêve sera vite interrompue par des meurtres sanglants dans le voisinage.

    L'enquête contraint ensuite Guy à retourner seul à Paris pour la seconde partie du roman, où il retrouvera de vieux amis mais sera aussi confronté à un ancien cauchemar.

    Ce roman présente une double énigme et si j'avais trouvé facilement la première, je me suis bien faite menée en bateau par Maxime Chattam concernant la deuxième...

    Comme à son habitude, l'auteur a une écriture agréable et efficace, le travail de documentation est poussé et le scénario tient en haleine. 

    J'ai passé un très bon moment avec ce livre, dont je préfère signaler que certains passages sont un peu gore (notamment concernant les meurtres du Vexin).

    Pour clore son diptyque, l'auteur offre à son personnage de brèves mémoires sous forme d'épitaphe, dans lequel Guy de Timée partage sa vision du monde à la fin de sa vie, soit quasiment à l'époque contemporaine. Ces quelques pages sont à mon sens remarquables et valent à elles seules la lecture de cette oeuvre.

    En conclusion, "Le requiem des abysses" est un bon polar, avec des frissons horrifiques et une pointe de fantastique. Cela étant, je lui préfère toujours une des premières oeuvres de Maxime Chattam, "Le 5e règne".

     

     
    Une lecture dans le cadre du Challenge: 

    challenge.jpg