Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Limousin, la suite: Le musée National Adrien Dubouché

Je ne pouvais pas ne pas t'en parler ami lecteur, tant ça a été un grand moment de nos vacances.

On y a passé près de trois heures. Considérant l'attrait éprouvé par Angélas pour les musées et la porcelaine (quasi nul), c'est purement phénoménal! 

Le site (en maintenance) est ici.

Le musée est bien construit et intéressant. On commence la visite par l'histoire et les aspects techniques de la fabrication de la porcelaine: vidéo, exposition de l'outillage à travers les époques, indications sur l'obtention des couleurs, on apprend beaucoup de choses dont certaines que je n'imaginais même pas tel le procédé de coloration à l'enduit dans la fabrication des vases grecs.

20140728_151949.jpg

Ils faisaient une expo temporaire sur le bleu, j'aime beaucoup cette installation

Après est venu le temps de découvrir l'immense collection de porcelaine du musée, classée par ordre chronologique. Soyons honnêtes, pour Angélas et moi, ça a aussi été le temps de la grosse marrade, j'y reviendrai un peu plus tard.

Dans mes goûts, trois grandes tendances se dégagent:

1) La porcelaine turque, une affection qui date de mon séjour là-bas il y a quelques années

20140728_160639.jpg

Ce bleu...

20140728_153731.jpg

Un petit narguilé en forme de chat (les photos à travers les vitres, c'est pas optimal)

 

2) La porcelaine chinoise 

20140728_153909.jpg

 Je la veux bien pour Noël celle-ci

20140728_154014.jpg

Une merveille à regarder, mais alors à laver...

20140728_153919.jpg

 ♥♥♥♥♥

3) La céramique colorée

20140728_161155.jpg

Il y avait un vase bleu azur sublime aussi mais la photo ne rend rien

 

Voilà pour mon goût personnel mais le musée possède également de magnifiques pièces plus classiques.

Petit florilège ci-dessous:

20140728_160602.jpg

 Cette beauté date de 1871

20140728_162311.jpg

 Alors lui, il était sublime, la photo ne lui rend pas justice

20140728_163007.jpg

 La dînette Ginette

Enfin, le musée abrite aussi une collection d'horreurs. Alors je sais bien, c'était le goût de l'époque (périodes Louis XV et XVI majoritairement) mais tout de même. Ces œuvres m'amènent à me poser cette question philosophique cruciale:

Où s'arrête l'art et où commence le kitsch?

C'est le moment marrade, prépare tes rétines, ça va piquer.

20140728_155429.jpg

Cette chose est, de mémoire, un brûle-parfum

20140728_155543.jpg

Je kiffe l'air niais des petits musiciens

20140728_155632.jpg

La vraie Mamie Couperose

(si tu n'es pas ma sœur, mon frère ou Angélas, tu ne peux pas comprendre cette blague. Désolée mais je risque de gros problèmes avec Maman Loquace si je donne plus de détails)

20140728_160346.jpg

La tête commence à te tourner? C'est normal. Et c'est pas fini!

20140728_160152.jpg

Le pot à vomi dixit un ami qui se reconnaîtra

20140728_160206.jpg

A ce stade, mon cœur de végétarienne a lâché

C'en est fini du Musée National Adrien Dubouché, j'espère que cette micro-visite t'a plu ami lecteur!

Dans notre prochain épisode, nous parlerons d'un petit village perdu en rase campagne avec une population de pierre énigmatique... 

Les commentaires sont fermés.