Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres - Page 3

  • "La France Hantée, Voyage d'un chasseur de fantômes" de Simon Marsden

    Catégories : Livres

    Notre traversée infernale s'achève et nous rentrons au bercail. Pourtant, le challenge n'est pas fini car je vais te parler du livre: "La France hantée, voyage d'un chasseur de fantômes" de Simon Marsden, paru en 2006 et publié chez Flammarion.

     

    fh couv.jpg

     

    J'ai dégoté ce livre d'occasion l'an dernier, en même temps que "Secrets des cimetières de Paris" (deux belles trouvailles, j'étais en veine ce jour là), et s'il a un peu vécu, je ne regrette pas mon achat. 

    Alors entendons-nous bien, l'ouvrage de Simon Marsden ne fait pas dans le registre sensationnalisme et escroquerie de ce type là:

     

    fantome.jpg

     Crédits photos J'adore le gros rond rouge, des fois que tu ne verrais pas le gigantesque faketôme...

     

    Le projet de l'auteur est tout autre. Il a arpenté des lieux aussi beaux que mystérieux en France et, fasciné par leur ambiance, les a immortalisé sur pellicule avant de les compiler avec des récits énigmatiques les concernant.

    Premier bon point -> les photos du livre sont sublimes. Simon Marsden, photographe professionnel, a mis en oeuvre les techniques qui ont fait sa notoriété: noir et blanc, film infra-rouge, effets de grain... 

     

    fh détail porte vieille ville d'Arles.jpg

    Détail de porte de la vieille ville d'Arles

     

    fh château de raray.jpg

    La porte rouge du Château de Raray (où fut tourné le film "La Belle et la Bête" de Jean Cocteau)

     

    Deuxième bon point -> les courtes histoires narrées par l'auteur sont très divertissantes. Elles sont certes brèves, dépassant rarement une page, mais liées à leur photographie d'illustration, elles suffisent à nous plonger dans un univers ésotérique et fascinant.

     

    fh la tombe perdue.jpg

     La tombe perdue - Abbaye de Dammarie-Les-Lys

     

    Parmi mes histoires favorites figurent celle des deux anglaises ayant expérimenté en 1901 une expérience temporelle dans les jardins de Versailles, ou celles liées à la Forêt de Paimpont, plus connue sous le nom de Brocéliande.

    J'ai à ce sujet une pensée pour ma sœur Norberte qui s'était égarée aux abords du Château de Comper avec une amie. Elles avaient eu la sensation très perturbante d'avoir parcouru des kilomètres en très peu de temps... Un sortilège de la fée Morgane peut-être?

    En conclusion, "La France hantée..." est un livre très agréable à parcourir. En effet, même si comme moi tu ne crois pas aux revenants, je pense qu'on a tous fait l'expérience de se trouver dans un endroit où ne nous sentions pas seuls (alors que nous l'étions clairement) et de sentir alors un frisson nous parcourir l'échine...

    Après une existence bien remplie de chasseur de fantômes, Simon Marsden est décédé en 2012. Si tu veux en savoir plus sur son travail, je t'invite à visiter son site www.simonmarsden.co.uk. Et si jamais il revenait sous forme spectrale, je ne peux que lui souhaiter de tout cœur de hanter ses lieux favoris.

     

     Livre lu dans le cadre du challenge Halloween

    2063462887.jpg

  • "Billy Brouillard , Le don de trouble vue" de Guillaume Bianco

    Editions: Soleil, Collection Métamorphose

    Date de parution: 26 novembre 2008

    Nombre de pages: 142

    billybrouillard01_80712.jpg

     

    Je m'appelle Billy Brouillard
    J'aime la solitude et la nuit, la pluie et la mélancolie
    Mais la mort me fait peur.
    Pourquoi m'a-t-elle pris Tarzan ?
    Pourquoi m'a-t-elle pris mon chat ?
    Qui est-elle exactement ?
    Où nous emmène-t-elle le moment venu ?

    Ce soir, je percerai son secret, ce soir je retrouverai Tarzan ...

    Je m'appelle Billy Brouillard ...
    J'ai un super pouvoir, une sorte de don ...
    Le don de trouble vue ...

    J'ai relu le premier tome de Billy Bouillard pendant le marathon bd et il serait dommage de ne pas en parler car c'est vraiment un excellent album.

    Il est difficile de ranger l’album de Guillaume Bianco dans un genre, il tient à la fois de la bande dessinée, du livre jeunesse et du beau livre. Il a un côté gothique qui plairait à Tim Burton, il fait la part belle à la mélancolie tout en n'étant pas dénué d'humour. En clair, c'est un hybride (la collection Métamorphose nous avait d'ailleurs déjà habitué à des petits bijoux).

     

    20141101_173257.jpg

     Avec ces consignes, te voilà paré à chasser le fantôme ami lecteur

     

    Billy perd son chat Tarzan, et avec lui son compagnon de jeu et d'aventure. Désemparé par cette mort si soudaine, le petit garçon se met en quête de réponses à ses questions, qu'importe qu'elles soient farfelues! Car Billy a un don, quand il enlève ses lunettes, il découvre un monde poétique et différent, dans lequel il se perd volontiers.

     

    20141101_173319.jpg

     

    La fantaisie et l'imagination débordantes du petit garçon le conduisent à nous présenter une sorte de journal de bord, composé de ses rencontres, de ses relations avec sa petite sœur (pour laquelle il manque pour le moins de tendresse), de bestiaires fabuleux ainsi que de l'étonnante gazette du bizarre.

     

    20141101_173127.jpg

     

    Comme tu peux le voir, Guillaume Bianco nous gâte avec de très beaux graphismes. Le trait est simple, les personnages ont de grands yeux ronds (symbole de l'innocence enfantine?), chaque dessin a une multitude de petits détails, et les couleurs grises et sépia servent très bien le récit.

    Ce premier tome de la série Billy Brouillard est donc un très bel album, très vrai et touchant dans la description des impressions et sentiments que l'on peut avoir enfant.

    Je n'ai pas encore lu les tomes suivants, mais si toi oui, je suis curieuse de connaître ton avis!

     

    20141101_172909.jpg

     

    C'est tout pour aujourd'hui ami lecteur! Je m'en vais préparer une bonne tarte chèvre-courgettes avant de passer la soirée avec mon Angélas malade devant la spéciale Horror Show des Simpson (vus 50 fois chacun mais j'adore). Bonne soirée à toi et à très vite!

     

    Livre lu dans le cadre du Challenge Halloween et du Read-a-thon BD

    2063462887.jpgimg_7262.jpg

     

     


     

     

  • "Smoke gets in your eyes (and other lessons from the crematory)" de Caitlin Doughty

    J'avais promis de te présenter l'oeuvre d'un croque-mort et je tiens parole. Je vais te parler de mon livre coup de cœur du challenge Halloween, écrit par une femme qui est elle un de mes grands coups de cœur de l'année (le teaser de folie!).

    Après des études d'histoire médiévale, et ne se sentant pas l'étoffe d'une enseignante, Caitlin Doughty se tourne vers sa deuxième passion: la mort. Elle devient tour à tour opératrice de crémation, collectrice de corps de défunts, puis ordonnatrice de pompes funèbres.

    Caitlin réfléchit constamment à son métier et, d'une manière plus générale, à notre rapport à la mort en tant qu'être humain. Elle crée sa chaîne youtube The Order of the Good Death il y a trois ans, sur laquelle elle poste des vidéos à la fois passionnantes et hilarantes sur ce thème de la mort un tantinet tabou dans nos sociétés, et publie aujourd'hui son premier livre: "Smoke gets in your eyes, and other lessons from the crematory" chez W.W. Norton & Company.

    Quand j'ai découvert les vidéos de la demoiselle (a thousand thanks to the Gothic Tea Society!), je suis très vite devenue accro à son intelligence, sa culture tentaculaire, son ouverture d'esprit, son humour et sa voix (très important la voix pour moi, tu sais bien) et de son générique kitsch à souhait. J'ai bouffé toutes les vidéos en très peu de temps et voilà une de mes petites préférées pour que tu te fasses une idée (désolée pour les non anglophones :-():

     Donc, quand Miss Doughty a annoncé qu'elle travaillait sur un livre, j'étais ravie. Aujourd'hui, je l'ai terminé, aimé, et il me fait encore cogiter. 

    téléchargement.jpg

     

    Ce livre de 272 pages retrace le parcours de l'auteur, de l'enfance à ce jour, à travers le prisme de sa relation à la mort. On y apprend notamment comment, à l'âge de huit ans, elle a été le témoin d'une mort horrible et à quel point ce traumatisme a pu façonner l'adulte qu'elle est devenue.

    Malgré cela, Caitlin Doughty n'est en aucun cas une personnalité morbide, elle exprime d'ailleurs dans le livre à quel point son activité professionnelle est un memento mori permanent qui ne fait que rendre la vie plus précieuse. Elle n'est pas non plus de marbre (sans mauvais jeu de mots), c'est une femme visiblement chaleureuse et sensible, ce dont on a un aperçu dans ses vidéos. Elle est très concernée par notre rapport sociologique à la mort, qu'elle trouve d'ailleurs malsain à l'heure actuelle, et c'est ce qui la pousse dans la voie de l'activisme funèbre. 

    Nous vivons à une époque où la mort est devenue tabou, nous espérons vivre le plus longtemps possible, rester jeune, nous refusons la mort d'autrui (la difficulté de légiférer sur l'euthanasie est un bon exemple) et quand elle est inéluctable, nous ne voulons pas y être confronté.

    En lisant "Smoke gets in your eyes...", je réalisais qu'à l'âge de 33 ans, je n'avais jamais vu de cadavre humain. J'ai vu des cercueils fermés, des urnes funéraires, des cadavres d'animaux, et dans une autre vie professionnelle, j'ai enregistré bon nombre de déclarations de décès. Mais je n'ai jamais vu un de mes semblables morts. Si d'un côté je redoute l'expérience et souhaite qu'elle arrive le plus tard possible, de l'autre, je ne peux pas m'empêcher de trouver ça étrange, car après tout, la mort fait partie de la vie. 

    Caitlin Doughty évoque cette absence des cadavres dans notre société occidentale:

    En aparté: J'ai pris la liberté de traduire les passages que j'ai noté, parce que dans une autre vie, j'ai été traductrice (cherche pas, j'ai fait plein de métiers différents, je suis un couteau suisse vivant!).

    "Le cadavre contemporain a deux possibilités: l'enterrement après embaumement, qui met un frein à la décomposition (du moins jusqu'à ce que le corps se mette à durcir et à se ratatiner comme une momie), et la crémation, qui transforme le corps en cendre et poussière. En aucun cas vous ne verrez un humain en cours de décomposition. Puisque nous n'avons jamais rencontré de corps en décomposition, nous pouvons seulement supposer qu'ils veulent notre peau. La fascination culturelle qui a trait aux zombies n'a rien de surprenant. Ils sont l'ennemi public numéro un, l'ultime tabou, la chose la plus horrible qui soit: un corps en décomposition ressuscité."

    En France, la thanatopraxie n'est pas encore très rependue là où, aux Etats-Unis, elle est la norme. C'est aberrant quand on pense que les produits utilisés sont dangereux pour l'environnement et pour la santé du thanatopracteur.

    Malgré ce camouflage intensif de la mort et de la décrépitude mis en oeuvre dans nos sociétés, nous sommes pourtant curieux de l'après-vie. Preuve en est le succès de l'exposition Body Worlds de Gunther von Hagen, mentionnée par l'auteur, et qui est à ce jour l'attraction touristique la plus populaire du monde, comptant 38 millions de visiteurs début 2014.


    "Smoke gets in your eyes..." est un ouvrage extrêmement riche où on apprend une quantité de choses, des rites funéraires nécrophages de la tribu Wari, à la fonction originelle de l'encens et la myrrhe dans les églises, en passant par l'Ars Moriendi médiéval.

    C'est aussi une tranche de vie professionnelle atypique avec des exemples hallucinants comme cette femme qui demanda la crémation de sa jambe après amputation ou l'histoire abominable de cette petite fille de neufs ans morte à l'hôpital et dont les parents ont fait une demande de crémation en ligne en essayant de payer avec une carte des magasins Sears. 

    C'est enfin une vraie réflexion philosophique sur la mort, d'un point de vue sociologique tout autant que pratique (on réfléchit forcément à sa propre mort). Je n'ai pas trouvé cette lecture anxiogène, bien au contraire, ce fut une expérience instructive, et quelque part étonnement apaisante.

    Et je te souhaite bien sûr un bon Halloween!

    2063462887.jpg