Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres - Page 5

  • The Addams Family Album

    Catégories : Livres

    Depuis l'enfance, j'ai toujours eu une tendresse particulière pour cette famille disons... différente. Je me souviens avoir regardé petite la série en noir et blanc avec Carolyn Jones et John Astin (entre autres).

    Capt_film.jpg

     

    J'étais fan du générique avec claquements de doigts (qui m'a servi de sonnerie de téléphone pour la famille Loquace spécifiquement pendant plusieurs années), j'étais admirative de la beauté de Morticia et j'étais fascinée par le manoir Addams.

    Ado, j'ai été voir les adaptations de Barry Sonnenfeld au cinéma. Ce fut le coup de cœur à nouveau, je me suis souvenue pourquoi la série m'avait tellement plu: l'esthétique gothique, l'humour macabre et la vie de famille. Car en dépit de son côté décalé, la Famille Addams traite bien du quotidien d'un foyer: la vie de couple de Morticia et Gomez, l'éducation des enfants, la cohabitation avec la belle-famille, les rapports avec les voisins et les institutions.

     

    La-Famille-Addams-revient-en-film-d-animation_portrait_w532.jpg

     

    Bien sûr, la famille Addams est tout sauf banale, elle est différente d'une famille américaine des années 40 lambda, sans pour autant être son antithèse. C'est un groupe qui aime chacun de ses membres, privilégie leur vie intime tout en étant curieuse d'autrui. Dans la série comme dans les films, les Addams, pourtant en butte à l'hostilité publique, ne font jamais preuve de malveillance ni même de mépris. En fait, ils semblent ne même pas être conscients de leur singularité. L'oeuvre de Charles Addams m'est toujours apparue comme un plaidoyer au droit à la différence, sous couvert d'humour et de bonhomie.

     

    addams-portrait-550x743.jpg

     Charles Addams était un homme élégant, débonnaire et plein d'humour selon ses proches

    Ayant une telle affection pour les supports vidéos, je me suis dit qu'il était temps de découvrir la base de cet univers: le comic. J'ai donc mis la main sur "The Addams Family Album", un album ressorti en 1991 (à l'époque de la sortie du premier film de Barry Sonnenfeld), qui est une compilation des dessins de Charles Addams.

    En aparté, j'ai découvert un outil fabuleux il y a peu, il s'agit de BookFinder. Tu galères à trouver un livre qui n'est plus édité? Rien chez les bouquinistes? Les sites d'occase en ligne l'ont mais à un prix horrifique? Vas sur Bookfinder! Tu rentres le titre du livre voulu et la langue dans lequel tu le désires, et là magie! Bookfinder va te le trouver (dans 95% des cas) et te le proposer neuf ou d'occasion au prix + frais de livraison le moins cher. C'est fabuleux, je ne pouvais garder ça pour moi! Fin de l'aparté.

    Revenons-en au comic: adoration ou déception?

    Ni l'un ni l'autre en fait. 

    L'album présente des planches qui sont autant d'instants de vie, comme des polaroïds. Il n'y a pas d'histoire, pas de scénario.

    20141005_162438.jpg

     

    Je vais être honnête: toutes les planches ne sont pas extraordinaires. Certaines font rire, d'autres font sourire, d'autres font se gratter la tête avec la chose... Je ne sais pas trop s'il s'agit de planches en rapport avec des événements de l'époque du dessin (de 1940 à 47), de références culturelles qui m'échappent ou, éventuellement, de planches qui sont juste moins bonnes que les autres (avec tout le respect que j'ai pour Charles Addams, ça arrive même aux meilleurs).

     

    20141005_162553.jpg

     

    J'ai aussi constaté que le comic faisait la part belle aux facéties de Pugsley, alors que dans les adaptations tv/ciné, c'est plutôt Mercredi qui est mise en valeur. C'est un simple constat, ça ne me dérange pas, il est attachant cet enfant...

     

    20141005_162805.jpg

    20141005_162906.jpg

     

    En conclusion, j'ai eu plaisir à lire cet ouvrage sans que ça ait pour autant été une révélation. Je le refeuilletterais cependant avec plaisir car je reste, à l'âge adulte, très attachée à cette famille divinement gothique.

    20141005_163014.jpg

    "C'est l'oncle Zander. Grand-père avait coutume de l'appeler le mouton noir

     

    J'ai lu ce comic dans le cadre du Challenge Halloween et du Read a thon BD

    2063462887.jpg

    10719484_707209966037426_99538632_n.jpg

     

  • Read a thon BD!

    Catégories : Livres

    Le read a thon BD, mais keskecé?

    C'est un marathon de lecture, dans le cadre du Challenge Halloween, dont le top départ a eu lieu hier soir à 19 heures et qui va durer jusqu'à demain soir minuit. Le but? Dévorer des BD, de préférence de genre fantastique/horreur, jusqu'à satiété!

     

    img_7262.jpg

     

    Le RAT est un marathon sans compétition, c'est un rendez-vous convivial où on échange sur nos lectures du weekend et où les participants se motivent entre eux.

    Alors tu me feras remarquer ami lecteur, à juste titre d'ailleurs, que je suis un peu retard sur l'horaire. C'est vrai, mais j'ai des circonstances atténuantes.

    Circonstance atténuante n°1: c'est mon premier du genre, je découvre l’organisation, d'ailleurs rondement menée par Hilde et Marjorie.

    Circonstance atténuante n°2: Un matelot-goule m'a piqué mon portable hier soir alors que j'allais appeler Angélas pour le prévenir de ma participation au marathon. Je lui ai couru après un bon moment jusqu'à ce que ce petit drôle aille se réfugier dans la salle des machines qui est effroyablement trop petite à mon goût de claustrophobe. Je me suis résolue à faire du troc au marché noir du vaisseau (ce rafiot est immense) pour acheter un téléphone coquillage...

    tumblr_lsve1oFmFZ1qatunho1_400.jpg

    Je crois que je me suis faite avoir

     

    Bref, tout ça pour dire qu'après avoir mis la main sur un perroquet voyageur qui transmettra mon message à mon tendre époux, je ne suis opérationnelle que maintenant.

    Alors, qu'ai-je donc au programme de ce weekend?

     

    20141004_135946.jpg

     Oui, ma photo est toute pourrie. Mais si tu voyais la grisaille dans mon patelin aujourd'hui, tu serais indulgent

     

    De bas en haut:

    - L"album "Maudits, Bienvenue au Parc des Chimères" d'Elian Black'Mor. C'est un très bel album que je vais relire avec plaisir parce que je n'avais pas eu le temps de le chroniquer (et tu verras, les illustrations sont à tomber)

    - "Monsieur Mardi-Gras Descendres, Bienvenue!" d'Eric Liberge que je n'avais qu'abordé ici mais qui mérite bien un billet à lui tout seul

    - "Billy Brouillard, Le don de trouble vue" de Guillaume Bianco

    - "Les Simpson: fais-moi peur! Tome 1"

    - "The Addams Family" de Charles Addams: une compilation des comics

    - "La Petite Mort" de Davy Mourier: Comme "Maudits", je le relis parce que je n'avais pas eu le temps d'en parler l'an dernier, ce qui est un crime en soi car cette BD est géniale

    Voilà pour mon programme moussaillon, je te souhaite une bonne soirée avec ou sans livre (même si c'est mieux avec ;-)

    Edit du dimanche matin, 10H12:

    Après une bonne nuit de repos, me voilà prête à reprendre le challenge! J'ai flemmardé un peu devant ma télé en regardant les deux derniers épisodes de Dracula (j'étais sceptique au début mais finalement, ça a un petit goût de revenez-y, je t'en reparlerai) et là je vais me pelotonner avec chats et couverture pour attaquer les trois dernières bd.

    Hier, j'ai donc lu l'album de la famille Addams, les Simpsons fais-moi peur et Billy Brouillard: que du bon, les billets suivront. Maintenant, je pense commencer par la Petite Mort en guise d'échauffement.

    To be continued... 

    Edit du dimanche soir, 19H11:

    J'ai fini ma liste de BD en début d'après-midi et je viens de boucler le billet sur le comic de la Famille Addams. J'ai beaucoup apprécié ce challenge, très convivial avec son groupe facebook, et je vais de ce pas profiter d'avoir fini avant minuit pour aller musarder sur les blogs des copinautes!

    10719484_707209966037426_99538632_n.jpg

    2063462887.jpg

  • Des sources d'étonnement... et de fuites temporelles

    Catégories : Livres

    A la recherche de lectures distrayantes sur le site d'une grande librairie en ligne, j'ai vu apparaître en suggestion un ouvrage à la couverture sympathique:

     

    axolivre.png

     

    Livre que j'ai acheté, dévoré en gardant mon pc sous le coude pour trouver des compléments d'infos, avant d'aller passer beeaaauuucoup de temps (d'où les fuites mentionnées dans le titre du billet) sur le site www.axolot.info.

    Le livre et le site sont l'oeuvre de Patrick Baud, un passionné de phénomènes curieux, pour ne pas dire étranges. Après avoir animé l'émission de radio "Exocet" de 2005 à 2008, il crée le site Axolot et écrit son premier livre "L'homme qui sauva le monde et autres sources d'étonnement" en 2012. 

    Le but de Patrick Baud est de nous faire découvrir une galerie d'êtres vivants, de lieux, de manifestations diverses qui présentent un caractère insolite. Dans notre quête d'étonnement, on a souvent la sensation d'être à mi-chemin entre une publication du journal "Sciences et Vie" et un épisode d'X-files!

    Je te propose, ami lecteur, un petit panel des cas présentés dans le livre. C'est un échantillon non représentatif car de la technique à la géologie en passant par le règne animal, la palette est large! 

     

    L'épidémie de danse de 1518 à Strasbourg, ça fait rire au début, moins à la fin

    Dance_at_Molenbeek_thumb.jpg

     

     La structure de Richat, aussi appelée Œil de l'Afrique

    The-Richat-Structure-or-“Eye-of-the-Sahara”.jpg

     

    La maison Winchester (rien à voir avec les frères)

    winchester_house_sm.jpg

     

    Centralia ou la véritable Silent Hill (sur laquelle j'avais vu un reportage avec Angélas, que je ne retrouve malheureusement pas)

    centralia.jpg

     

    L'homme de Marree 

    220px-Marree_man.jpg

     

    Voilà pour le bref aperçu, je suis restée volontairement évasive car mon souhait est de te donner envie d'en savoir plus sur le travail de Patrick Baud. Tu trouveras une mine d'informations sur son site, et ci-dessous une de ses vidéos que je préfère sur les cabinets de curiosité (mention spéciale à la statue d'Hanamuna Masakichi qui continue de me laisser bouche-bée).

     

     

    Sa collaboration sur les légendes urbaines au cinéma avec "Le fossoyeur de films" est également excellente...


     

    En aparté: Tu noteras au passage, si toi aussi tu es réceptif/ve à la voix des gens, que Patrick Baud possède une voix bigrement sexy. Ça n'a rien à voir avec notre sujet du jour j'en conviens, mais ça me permet d'introduire l'idée d'un prochain petit billet sur le thème de la la voix.

     

    Enfin, j'ai lu lundi dernier son deuxième ouvrage "20 inconnus au destin hors du commun dont vous n'avez jamais entendu parler", qui est tout aussi savoureux (avec des inconnus véritables: sur les vingt, je n'avais entendu parler que de Tsutomu Yamaguchi). Là aussi il y en a pour tous les goûts: des inventeurs, des pirates, des combattants et des héros aussi méconnus qu'émouvants tels que Shavarsh Karapetyan ou Dashrath Manjhi.

     

    téléchargement.jpg

     Les illustrations de Gwen Tomahawk sont très réussies

     

    C'est tout pour aujourd'hui ami lecteur, j'espère t'avoir donné envie de partir en quête d'étonnement, bonne semaine en attendant le prochain billet!