Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

à propos de moi - Page 5

  • Le premier article ou le vertige de la webpage blanche

    1,2... 1,2... Allez c'est parti!

    Je déclare officiellement ce blog ouvert à tous, soyez les bienvenus, entrez et mettez-vous  l'aise, on va sabler le Champagne!

    Je me présente: Glorifine Loquace, maîtresse des lieux, pour vous servir.

    Bon, ça c'est fait ... et si on se tutoyait?

    Aujourd'hui, on fête ma pendaison de crémaillère. Pour l'instant c'est un peu le chantier, mais ce lieu deviendra petit à petit, j'en suis sûre, un refuge confortable et chaleureux!

    Je me demandais ce qui pourrait introduire ce blog et moi-même de manière concise et efficace... J'ai donc opté pour le portrait chinois de Bernard Pivot (je suis une feignasse, tu t'en apercevras vite quand tu commenceras à me connaître).

    Votre mot préféré ?

    Imagine

    Le mot que vous détestez ?

    Grenelle, utilisé à outrance, ça m'agace

    Votre drogue favorite ?

    Le rêve

    Le son, le bruit que vous aimez ?

    La pluie, le ronronnement de mes chats, la voix d'Arthur H., le crépitement du feu de bois, les symphonies électroniques d'Aphex Twin, le gazouillis des oiseaux, le babil des bébés... Mes oreilles sont bon public!

    Le son, le bruit que vous détestez ?

    Le crissement du polystyrène, la pétarade ignoble des mobylettes trafiquées, les bombardements infernaux d'un certain jeu de guerre qu'affectionne mon cher et tendre...

    Votre juron, gros mot ou blasphème favori ?

    Bordel de merde! -> classique mais grandement libérateur

    Un homme ou une femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?

    Simone Veil, Colette, Sœur Emmanuelle (pas très laïc comme choix mais sacrée bonnefemme quand même!), Elisabeth Badinter -> Tu penses que je suis un tantinet féministe? Je ne comprends pas pourquoi...

    Le métier que vous n'auriez pas aimé faire ?

    Comptable -> J'emprunte l'expression d'Amélie Nothomb et avoue être analphabète des chiffres

    La plante, l'arbre ou l'animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ?

    Un domesticus felinus, chéri et bichonné comme le sont les miens. S'il faut choisir un végétal, j'opte pour l'arbre pipal, c'est mon côté mystique.

    Si Dieu existe, qu'aimeriez-vous, après votre mort, l'entendre vous dire ?

    Dis donc Glorifine, t'as vu l'heure? T'en as mis du temps!

     

    Rendez-vous au prochain billet, en attendant, à ta santé cher lecteur!