Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

beauté - Page 2

  • Accessoires cheveux Eté 2011

    Bonjour à toi ami lecteur!

    Me revoilà après presque trois semaines de fumisterie sans pareil, j'espère que tu sauras me pardonner ce petit silence radio.

    En cette fin août où semble commencer l'été, mes cheveux me donnent chaud rapidement (cette même qualité calorifère est pourtant bien appréciée en hiver) et je les attache le plus souvent. Comme je ne suis pas une routinière de la coiffure, j'aime bien me fabriquer des accessoires. Je te propose donc aujourd'hui une rapide présentation de mes dernières créations, non pas pour me la jouer grande designer (ce que je ne suis pas), mais plutôt pour partager des idées de réalisations faciles et bon marché avec toi.

    Le bandeau tressé

    On dit souvent que la mode est un éternel recommencement, cependant il est des courants qu'on n'image pas revenir au goût du jour... Tu m'aurais dit il y a encore 5 ans que les années 80 allaient redevenir LA tendance, je t'aurais dit d'arrêter de picoler et qu'une mode aussi flashy et mal coupée (remember les épaulettes XXL!) ne pouvait en aucun cas être ressuscitée. Le temps m'a donné tort.

    eighties mode rayures-1.jpg

    Ça pique à peine les yeux...

    Comprends-moi ami lecteur, je suis née en 81, j'ai arboré les combis fluos, le bonnet-écharpe orné de fourrure, les jupes à volants et autres robes en laine qui provoquent une saine hilarité en regardant les photos de classe de l'époque et par conséquent je ne pensais jamais, ô grand jamais, assister en 2011 à un défilé de ballerines Repetto, de tenues color block et même d'espadrilles multicolores!

    Pourtant, comme dans toute mode qu'on refuse de cautionner, il y a toujours quelques articles qui nous font de l'oeil. La fatalité a encore frappé ces jours-ci en me donnant une furieuse envie de me confectionner un bandeau tressé, aussi connu sous le nom de toutouyoutou grâce à une célèbre émission de fitness. Non parce que restons sérieux, je n'allais tout de même pas en acheter un.

    Après recherches webesques, j'ai trouvé ce tuto bien fait, merci Megan Nielsen. Si tu ne lis pas l'anglais, voilà un résumé:

    1) Couper 3 bandes de tissu de 50 x 5 cm et les coudre ensemble à une extrêmité.

    2) Tresser les bandes jusqu'à la fin et coudre l'autre extrémité.

    3) Mesurer la tresse et le tour de tête, puis soustraire la longueur de la tresse de la longueur du tour de tête, ce qui donne la longueur de l'élastique. Couper l'élastique et le coudre aux extrêmités du bandeau.

    Mon résultat en images

    Bandeau 1.JPGBandeau 3.jpg

    Magnifique masquage du visage n'est-il pas?


    Si le toutouyoutou n'est pas ton délire mais qu'en revanche tu aimes bien le côté tressé, tu peux adopter le look Ioulia Timochenko ou alors faire ça:

    On remercie la jolie demoiselle pour sa vidéo facile à décrypter même sans comprendre l'anglais ou le néerlandais.

    Tresses.JPG

    Démonstration sur mes cheveux

    Le bandeau en feutrine

    J'avais aimé ce bandeau dans la boutique Etsy de KamiMono. Et comme j'avais de la feutrine et du fil à broder, je me suis dit que j'arriverais bien à m'en faire un.

    il_fullxfull.180053463.jpg

    L'original, en vente

    Feuilles 1.JPGFeuilles 2.JPGFeuilles 3.JPG

    Tu peux cliquer sur les photos pour les agrandir

    Je suis contente du résultat, d'autant que la largeur des feuilles plaque bien la tonne de petits cheveux fous que j'ai sur le devant de la tête. Côté réalisation, c'est là aussi très simple: couper une bande de feutrine de 5 cm de large sur 30 cm de long et y découper 3 feuilles. Broder les feuilles avec du fil doré puis les coudre en les superposant sur un élastique noir à la longueur du tour de tête.

    EDIT 29/08: KamiMono elle-même est passée par ici et m'a fait un petit clin d'oeil sur son blog ici! N'hésite pas à aller faire un tour sur sa boutique, il y a vraiment de très belles choses.

    Pince Yuko

    Je crois te l'avoir déjà dit, je suis fan du manga+anime XXXHolic et les filles du studio CLAMP font régulièrement mon bonheur avec la profusion de détails qu'elles apportent à la toilette de Yuko Ichihara. J'avais en particulier remarqué ce magnifique accessoire:

    LOTUS.jpg

    Toujours armée de feutrine, j'ai assouvi mon envie de fleur de lotus dans les cheveux.

    Lotus 1.JPG

    Que veux-tu, on est fan ou on ne l'est pas!

    Lotus 2.JPGLotus 3.JPG

    Tu as le droit à un gros plan de mon oreille en prime

    Pour le modus operandi, toujours pas de quoi attraper une méningite: couper la fleur et les pétales dans la feutrine, les assembler avec de la colle à tissus puis fixer le tout sur une barrette ou une pince clic-clac au choix.

    Les pics à cheveux japonais

    Tu as des baguettes en bois de chez le chinois dont tu ne sais pas quoi faire? Qu'à cela ne tienne! Tu peux les recycler en pics à cheveux. Un petit coup de peinture, un autre de vernis, des ornements selon les goûts et le tour est joué!

    Pics japonais 1.JPG

    J'ai fait des boucles d'oreilles assorties... Souviens-toi, je t'ai déjà parlé de cette névrose.

    Pics japonais 2.JPG

    Voilà ami lecteur, nous en avons fini pour aujourd'hui avec les accessoires capillaires. Si tu as besoin d'informations complémentaires, comme toujours les commentaires te sont ouverts.

    Je reviens lundi avec je pense un billet sur la télé, pas de trucs girly ce coup-là, je tiens à rassurer mon lectorat masculin!

    Je te laisse avec un souvenir musical de 1991 extrêmement kitsch mais qui me trotte dans la tête depuis 2 heures, autant en faire profiter les autres... Si on peut dire.

     

     Bon weekend et à la semaine prochaine!

     

     

  • Masque fait maison à l'avocat et au thé vert

    Bonjour à toi ami lecteur en ce jour férié! Aujourd'hui je te propose une petite recette de masque facial à faire à la maison, facile et hautement efficace. La méthode est empruntée à la belle Michelle Phan, maquilleuse professionnelle et représentante Lancôme, dont voici la vidéo.

    Comme tu ne parles peut-être pas anglais (ça n'est pas un crime), je te propose un petit récap ci-dessous:

    Ce masque à l'avocat et au thé vert est hydratant (merci la vitamine B12 et les acides gras de l'avocat) et atténue les rougeurs (grâce au thé vert), il convient à tous les types de peau. Une fois réalisé, il peut se conserver une semaine au réfrigérateur dans un contenant adapté.

    Le matériel:

    - Un avocat mûr

    - Du thé en poudre matcha (en magasins de thé ou épiceries bio, j'ai pris le mien sur ebay n'en ayant pas trouvé dans les commerces de ma ville à des prix raisonnables)

    - Du thé vert en vrac

    - De l'eau

    Les étapes

     Couper l'avocat en deux, garder une moitié pour la confection du masque, l'autre pourra agrémenter une petite salade estivale (exemple: avocat + pamplemousse + mangue = miam!).

    Écraser l'avocat à la fourchette, ajouter 2 cuillères à soupe de thé vert en poudre et bien mélanger.

    Faire bouillir l'eau et passer le thé vert en feuilles. Ajouter une cuillère à soupe de feuilles à la préparation et bien mélanger à nouveau.

    Appliquer sur visage propre (c'est mieux) et laisser poser 10 minutes, le temps de siroter tranquillement le thé, puis rincer.

    masque MP.JPG

    Ma petite tambouille, apétissant n'est-il pas?

    En ce qui concerne les résultats, je n'ai rien constaté de miraculeux immédiatement après rinçage, mais quand je suis repassée devant la glace une demi-heure plus tard, là c'était bluffant! Ma peau était comme repulpée et les rougeurs avaient disparu, sans compter le toucher ultra doux façon peau de bébé -> j'adhère et recommande chaudement!

    Voilà, à ton tour ami lecteur (mais si, les gars peuvent se lancer aussi, y a pas de raison), bon masque, bon thé et bon 14 juillet!

     

  • L'incroyable histoire de la résurrection de mes cheveux

    J'avais promis du poil la semaine dernière, et me revoilà avec une petite note capillaire!

    Il y a peu, quelques amis et moi-même entretenions une causerie sur facebook au sujet de cette vidéo:


    The Story of Cosmetics par visionontv

    Car ami lecteur, dans les cosmétiques, il n'y a pas que des ingrédients qui nous veulent du bien! En particulier dans les produits destinés à nos cheveux, il y a un paquet de composants chimiques certes très efficaces pour avoir un brushing éblouissant à la Eva Longoria, mais aussi peu recommandables du point de vue de la santé... Je ne disserterais pas là-dessus aujourd'hui mais si tu veux en savoir plus, je te renvoie au guide cosmetox de Greenpeace que tu peux télécharger .

    Donc lors de cette conversation, une amie faisait valoir à juste titre qu'il n'y avait vraiment que les produits bio qui offraient la garantie du naturel, et que ces derniers étaient tout de même en moyenne 2 à 3 fois plus chers que leurs rivaux du supermarché.

    Exemple:

    - Le Pantene Pro V dont parle Annie Leonard dans la vidéo -> 3,50€ les 250 ml

    (Digression: A chaque fois que j'entends Pantene Pro V, je pense à ce passage de Spaced)

    - Le Logona Bambou de ta servante -> 8,70 les 250 ml

    Gloups, il faut bien en convenir, les cheveux sont heureux, le porte-monnaie beaucoup moins.

    Est-on pour autant condamné à faire un choix entre un shampoing aux ingrédients douteux mais pas cher et un shampoing respectueux de notre personne et de notre environnement mais pas de notre budget? Et bien moi je dis NON, pas question, je vivrais en harmonie avec mes cheveux sans que ça me coûte plus de 7 € par mois (moyenne approximative) et sans contribuer à l'engraissement du portefeuille de la vieille!

    Pourtant avec mes cheveux, je reviens de loin tu sais! Je leur en ai fait voir de toutes les couleurs, au propre comme au figuré. Pendant plus de 10 ans, j'ai arboré toutes les couleurs de cheveux, du blond vénitien au noir corbeau en passant par le rouge rubis: tout, je leur ai tout fait! Et même si ces crises de schyzophrénie capillaire étaient assumées voire amusantes, mes cheveux ne me disent pas merci. Il y a 2 ans, je me suis rendue compte que j'avais une belle mèche blanche qui prenait de l'ampleur sur le côté droit de ma tête, un peu comme celle de M.Sheffield...

    3191pierce.jpg

    Cette maudite mèche se pigmentait de moins au moins avec les colorations, et mes cheveux commençaient sensiblement à ressembler à ça:

    12714512854aZBY9r.jpg

    Avant

    C'était la guerre et c'était moche, crois-moi.

    J'ai donc réagi en me disant qu'il fallait peut-être tout réapprendre depuis le début sur l'entretien du cheveu, ou comment passer de Cruella à Raiponce -> gros, très gros challenge!

    Et aujourd'hui, sans avoir encore la chevelure luxuriante de JJJ Long Hair (hallucinante), je tiens la bonne mèche!

    cheveux 2.jpg

     Après

    Désolée: Photo pourrie, il n'y a pas de fenêtre dans ma SDB, je ferais un edit avec une photo en extérieur plus tard

    Je vais donc présentement te communiquer le fruit de mes expériences!

    1) L'avant-shampoing:

    C'est à dire le masque, qu'il soit purifiant, détoxinant, hydratant, selon la nature de tes cheveux.

    a) Personnellement, j'ai beaucoup pratiqué le masque détoxinant pour virer les résidus de colorations chimiques (+ d'1 an à tout enlever...) avec cette composition:

    - 2 cuillères à soupe d'argile montmorillonite (argile verte que tu peux acheter chez Aroma Zone)

    - 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

    - 2 cuillères à soupe d'eau

    - le jus d'un citron

    On obtient une pâte épaisse à laisser poser 20 mn, c'est très efficace et ça revient bien moins cher que la version commercialisée par Aube Indienne.

    b) J'ai les cheveux secs, je dois donc les nourrir avec un bain d'huile une fois par semaine. Kezako le bain d'huile? Tout est dans le nom, tu appliques de l'huile végétale (olive, amande, moi  après moult tests, ma chouchou est définitivement celle de coco) sur les longueurs et tu laisses poser 30 mn avant de faire ton shampoing. Quand j'ai les cheveux très secs et/ou fourchus, il m'arrive de faire le bain d'huile avant de me coucher, d'enrouler mes cheveux dans une serviette et hop au lit, puis de les laver le lendemain matin.

    Là non plus, ça n'est pas la ruine, tout est dans la cuisine, et en plus ça rime (pardon). Pour info, une bouteille d'huile de coco de 250 ml ne coûte même pas 2€ en épicerie asiatique, et elle dure un bon moment!

    2) Le shampoing:

    Bon là, le marché offre quand même une grande variété de produits, naturels ou biologiques, ça se développe bien. Je ne te donnerais donc que mes favoris.

    a) Logona shampoing crème au bambou: on va commencer par lui puisqu'on le citait précedemment. OUI, il coûte un peu cher, MAIS sa texture crème fait qu'il faut très peu de produit pour bien se laver les cheveux, il dure donc plus longtemps que les shampoings "classiques". C'est mon shampoing liquide préféré jusqu'à aujourd'hui (et je te prie de croire que j'en ai testé quelques-uns!), mais je ne pense pas qu'il convienne à tous les types de cheveux. C'est un soin "extra riche" selon les termes du fabricant, donc chevelures à tendance grasse s'abstenir à mon humble avis...

    b) Karma Koma de Lush: c'est un shampoing solide qui dure très longtemps, qui mousse extraordinairement et qui a une odeur à tomber pour peu qu'on aime le patchouli. En plus il est vegan (aucun composant d'origine animale et non testé sur les animaux -> très important aux yeux de ta servante)! Il n'est cependant pas parfait puisqu'il contient du laurylsulfate de sodium, c'est le seul bémol.

    c) Shikakai: J'adore. C'est ma révélation capillaire de cette décennie. Comme dit la marque Hesh qui le commercialise (je trouve d'ailleurs le leur meilleur que celui d'Aroma Zone, il est un poil plus cher), c'est un "bousillant de saleté". Ça lave divinement, ça soigne les cheveux, c'est 200% écolo et c'est vraiment très économique. Ça sent juste un peu fort la terre, même si on s'habitue, et la première utilisation surprend, on a vaguement l'impression de se laver les cheveux avec de la boue. Mais voilà,  je suis accro, je ne pourrais plus m'en passer de ce truc là!

    3) L'après-shampoing:

    Je suis une mauvaise fille, je n'utilise pas cette chose. Jamais. Et j'ai même pas honte.

    4) Le rinçage:

    In-dis-pen-sable! J'ai deux formules: rinçage à l'eau froide: un peu de courage pour un max de résultats, et rinçage à l'eau vinaigrée. J'ai une petite bouteille en verre de 75 cl de côté à cet effet (merci la soupe), j'y verse 6 cuillères à soupe de vinaigre (blanc ou aromatisé, c'est toi qui choisis, évite quand même le balsamique...) et je remplis d'eau. Je referme, je remue et je verse une fois mes cheveux rincés. Il ne faut surtout pas se re-rincer les cheveux après sous peine de perdre tout le bénéfice. Oui, ça pue sur le moment, mais l'odeur s'évapore une fois les cheveux secs.

    Les 2 types de rinçage ne me coûtent donc quasiment rien (j'ai une cave de vinaigre , je l'utilise aussi abondamment pour le ménage) et ça fait un bien phénoménal à mes cheveux!

    5) Le séchage:

    Sur le dos de la bête, à l'air libre, je n'ai rien trouvé de mieux (même si j'ai un sèche-cheveux de compétition dans ma SDB, il sert aux invités).

    6) Le coiffage:

    C'est un sujet un peu douloureux car il y eu divorce. J'ai dû me séparer de toutes mes brosses et peignes en plastique... En lieu et place de ces derniers, j'ai investi dans: une brosse en poils de sanglier, une brosse et un peigne en bois. Ça n'a l'air de rien, mais ça a considérablement amélioré l'état général de ma tignasse et rendu le coiffage nettement plus facile.

    Le plastique + les cheveux = électricité, casse, fourches -> association à bannir!

    7) La coupe:

    0 €, c'est du fait maison. Je coupe environ 5 cm tous les semestres. Certes, ça oblige à avoir des cheveux longs et certaines fois sont moins réussies que d'autres... D'ailleurs en voyant la photo, je remarque une ondulation dans le bas plus longue que les autres, je vais devoir rectifier ça!

    Mais quand tu vas chez le coiffeur et que tu demandes de couper 5 cm et rien d'autre, la coiffeuse comprend invariablement 10 cm (dans le meilleur des cas).

    8) La coloration:

    Fini le chimique, place au henné. Du fait de la mèche du sage susmentionnée, je dois colorer, je n'ai pas le choix. Et le henné, c'est beau, ça couvre relativement bien, et ça vieillit mieux que les colos chimiques. Cela étant, ça a tout de même été la transition la plus délicate. Poser le henné est long et ardu, ça pèse sacrément sur la tête et ça me file la migraine... Mais le résultat en vaut la peine. J'essaierais peut-être plus tard les colorations végétales et je te donnerais alors mon sentiment. Si tu as déjà essayé ami lecteur (pour le coup, je crois qu'amie lectrice est plus approprié), n'hésite pas à partager ton impression!

    9) L'alimentation et les compléments:

    Je ne t'apprends rien, les cheveux sont comme le corps et la peau, ils sont plus beaux s'ils sont bien nourris. En ce qui me concerne, une cure de gélules de levure de bière à l'automne et une de miel de châtaigner (petite cuillère à faire fondre sous la langue matin et soir) à présent font des miracles!

     

    Voilà tu sais tout ou presque de mon quotidien capillaire. Si tu as des questions, des remarques, des expériences à partager, les commentaires te sont ouverts!

    En attendant, bon dimanche soir tout déphasé avec l'heure d'été!