Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Glorifine Loquace - Page 2

  • Mini-pause de Noël

    Bonsoir ami lecteur,

     

    Je pars demain me ressourcer dans ma Bretagne natale auprès de la famille Loquace, il n'y aura donc pas de billets pendant quelques jours...

     

    Pendant ce temps, je vais:

    - partager et continuer de picorer mes orangettes maison

    20141221_170244.jpg

      

    - rendre visite à ma mère-grand, vêtue de mon manteau rouge. Je ne sais pas encore si j'aurais une galette et un petit pot de beurre...

    - disposer mes présents sous le sapin familial tout en étudiant très attentivement ceux qui me sont destinés

    - me détendre car je suis une jolie boule de stress en ce moment. L'air de la campagne devrait m'apaiser.

    - promener les chiens avec mes belles bottes de pluie

    bottes de pluie.jpg

    - discuter et rire en famille ♥

    - déguster la bonne cuisine de Maman Loquace

    - faire des grasses mat's avec Angélas

     

    Passer du bon temps en somme!

     

    En attendant le prochain billet, je te souhaite ami lecteur, de belles fêtes de fin d'année et te dis à très bientôt!

     

    Glo


    En hommage à un grand artiste, un des chanteurs préférés de ma mère 

  • La séance de cinéma du chalet: le slasher de Noël

    Aujourd'hui, dans le cadre du challenge "Il était deux fois Noël", c'est séance de cinéma dans le salon, auprès du feu… On sort les plaids, le thé, le chocolat et les gâteaux.

    Il faut que j'avoue un truc affreux: les films de Noël, ça n'est pas franchement ma tasse de thé. Voilà, c'est dit. Je ne sais pas, j'ai peut-être trop vu "Maman j'ai raté l'avion" mais j'ai du mal à accrocher au genre.

    Par contre, s'il y a un truc que j'aime bien, c'est les films d'horreur. J'ai donc décidé de mettre une pincée d'Halloween dans cette période des fêtes avec le film "Black Christmas"...

     

    black christmas.jpg

    Film américain de 1974, réalisé par Bob Clark

     

    Synopsis:

    Des jeunes femmes faisant partie d'une sororité préparent le réveillon de Noël ensemble. Le groupe reçoit d'étranges appels téléphoniques. Les jeunes femmes, qui semblent au départ s'en amuser, ne se doutent pas du réel danger qui les guette...

     ♦

    "Black Christmas" est considéré comme le premier slasher du cinéma, celui qui aurait directement inspiré le film "Halloween". Mais qu'entend-on par slasher au juste? Littéralement, le verbe "to slash" signifie couper, taillader. Les slashers sont des films dans lesquels de nombreux meurtres sont commis à l'arme tranchante: couteau, tronçonneuse, griffes métalliques, fais ton choix!

     

    slasher.jpg

    "Ça va couper chérie!"

     

    J'ai regardé "Black Christmas" avec curiosité, mais sans en attendre rien de folichon. J'ai eu tort.

    Le film, qui fête ses quarante ans, n'est certes pas un chef d'oeuvre mais il pose à lui tout seul les bases d'un genre nouveau, et en ça, il constitue clairement une révolution.

    On trouve dans ce film les caractéristiques qui deviendront des stéréotypes du slasher: un groupe de jeunes qui ne prennent pas une menace au sérieux, un huis-clos, un flic sympa mais un peu dépassé par les événements et bien sûr un tueur maniaque et organisé.

    Jusque là, l'amateur apprécie de découvrir la genèse mais ne trouve pas de quoi s'affoler devant sa télé... 

    Et pourtant, "Black Christmas" se révèle redoutablement efficace pour trois raisons:

    1) Des acteurs crédibles. Si, si, c'est important même dans un film d'horreur. 

    2) Des personnages avec un minimum de profondeur. Ici, les étudiantes ne sont pas des écervelées dénudées, on a affaire à une bande de copines avec des caractères variés qui se font des confidences, s'amusent ou s'engueulent. Ce portrait d'une sororité réaliste est ce qui fait qu'on ressent de l'empathie pour les personnages.

    3) Le twist final (rien à voir avec la danse hein). Il est intelligent et bien réalisé.

    Le seul reproche que je ferai au film est la névrose du tueur qui est trop poussée à mon goût. On ne sait rien de lui et son délire autour d'un certain Billy qui a laissé un bébé avec une fille qui s'appelle Agnès est la seule chose qui le représente. Si le procédé est habile pour l'époque, le personnage du schizophrène parlant avec plusieurs voix a tellement été utilisé, pour ne pas dire rabâché, que je ne le supporte plus. Je préfère les tueurs de cinéma qui ne s’embarrassent pas de longs discours et qui tranchent dans le vif!

     

     Je ne pouvais pas ne pas placer cette sublime boule à neige, c'est Noël quand même!

     

    En conclusion, "Black Christmas" est une bonne surprise avec laquelle j'ai passé un bon moment. Si tu as envie de faire une pause horrifique entre les classiques de Noël, pense à lui!

     

    logo3.jpg

  • Dérapage de challenge

    Je savais que fatalement ça arriverait, et qu'à un moment j'aurai manqué de temps pour faire tout ce que j'avais envie de faire dans le cadre du challenge "Il était une fois Noël". Mais ne nous apitoyons pas, j'ai réussi à tenir le programme jusqu'à vendredi en envoyant ma carte de Noël à ma correspondante Momiji (qui visiblement a décroché du planning elle aussi ;-)).

    Samedi c'était jour de DIY de Noël: rendez-vous manqué n°1. J'ai bien fait un calendrier de l'Avent pour Angélas mais je ne l'ai pas pris en photo, contrairement à celui fait que j'avais fait il y a trois ans.

    Dimanche, c'était jour de Tea time au Chalet: rendez-vous manqué n°2 même si j'avais bien concocté quelque chose. J'ai fait des truffes au chocolat qui ont eu un franc succès, accompagnées d'un egg nog délicieusement crémeux.

    20141215_173711.jpg

    Mon chat avait très envie d'une ptit verre d'egg nog lui aussi...

     

    La recette vient d'un blog de cuisine que j'aime beaucoup: "Turbigo-gourmandises", dont la chef Sophie a cette devise réjouissante: "Life is uncertain. Eat dessert first!". Merci à elle donc pour cette bonne recette que tu peux aller voir ici.

     

     

    20141215_173702.jpg

    En gros plan avec les truffes (je sais, ma nappe est flashy)

     

    Lundi, c'était jour de lecture commune: encore raté. J'ai certes commencé l'audio-book des "Quatre filles du Docteur March" mais je suis loin d'en avoir fini (la lecture dure neuf heures...). 

    A ma décharge j'ai eu trois journées bien remplies: je suis allée voir des chats magnifiques au Parc Expo de Nantes, on a eu de la visite, fêté l'anniversaire d'Angélas, et comme j'ai eu un petit coup de mou, je me suis re-regardé Nord et Sud...

     

    Nord et Sud.jpg

     

    ... Oui, oui les quatre heures presque d'affilée. C'est le traquenard ce truc là, je me dis que je vais juste regarder le premier épisode et je me retrouve à tout bouffer d'une traite (non, ça n'est pas la première fois). Si tu ne l'as jamais vu, je ne peux que te recommander cet excellent drama de la BBC, basé sur le non moins génial livre d'Elizabeth Gaskell, avec Richard Armitage, Daniela Denby-Ashe, Sinéad Cusack. Mais surtout, il faut le souligner, Richard Armitage. 

     

    ra.jpg

     

    Bref, je pense pouvoir me remettre dans le bain à partir de demain, où une séance de ciné est organisée au chalet...

     

    Bonne soirée et à très vite ami lecteur!

     

    logo2.jpg