Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

je me promène

  • Le Limousin: suite et fin, le village de Masgot

    Dernière étape dans la narration de nos vacances: Masgot! Cette petite balade reste définitivement une des choses qui nous ont le plus plu pendant notre séjour.

    A l'instar du Facteur Cheval, François Michaud, paysan-tailleur de pierre a donné corps à ses visions en faisant de son petit village un lieu unique et un peu magique.

    Pour plus de précisions, tu peux aller voir le site dédié .

    En partant d'Aubusson sous un ciel menaçant (le premier et le seul de la semaine), nous avons décidé de faire un crochet par ce village car j'avais vu une brochure prometteuse le concernant au gîte.

    Angélas paramètre Waze, ce GPS aussi efficace que facétieux, et en route! Et quelle route... On avait mis l'option itinéraire vert et on s'est retrouvé sur des routes de plus en plus étroites, avec de moins en moins de panneaux, de plus en plus de végétation luxuriante, puis adieu goudron et bonjour gravillons, pour enfin se retrouver devant... un sentier forestier. On était dans une petite voiture de loc (cause problème moteur de la notre), on s'est regardé, on a souri, on a foncé. Il ne s'agissait pas de tomber en panne, mais on a apprécié le rallye-brousse pendant 10 bonnes minutes avant de se retrouver au beau milieu de Masgot.... où tu n'es absolument pas censé circuler en voiture. Direction le parking à l'entrée et remontée de la côte à pied!
     
    Alors voilà, au début de son existence, Monsieur Michaud habitait ici
     

    20140729_163944.jpg

     Vue de sa fenêtre

     
    Après, il s'est bâti une demeure plus à sa (dé)mesure

    20140729_164750.jpg

     

    20140729_164806.jpg

     Détail
     
    Entre ces deux événements, il avait pas mal œuvré, au propre comme au figuré
     

    20140729_164247.jpg

     20140729_164054.jpg

    20140729_164119.jpg

    Et puis ça, ça n'est pas de lui, mais c'est si joli

    20140729_165003.jpg

     

    Je conseille la visite de cet endroit charmant, qui plus est la dame du café à l'entrée du village fait de très bonnes crêpes, ce qui n'est pas donné à tout le monde (chauvinisme breton inside)!

    En parlant de Bretagne, si tu aimes les tailleurs de pierre autodidactes, je te recommande d'aller voir les rochers de Rothéneuf à côté de Saint Malo.

    640px-Rothéneuf02-rochers_sculptés.jpg

    Crédits photo 

     

    A bientôt ami lecteur!

  • Le Limousin, la suite: Le musée National Adrien Dubouché

    Je ne pouvais pas ne pas t'en parler ami lecteur, tant ça a été un grand moment de nos vacances.

    On y a passé près de trois heures. Considérant l'attrait éprouvé par Angélas pour les musées et la porcelaine (quasi nul), c'est purement phénoménal! 

    Le site (en maintenance) est ici.

    Le musée est bien construit et intéressant. On commence la visite par l'histoire et les aspects techniques de la fabrication de la porcelaine: vidéo, exposition de l'outillage à travers les époques, indications sur l'obtention des couleurs, on apprend beaucoup de choses dont certaines que je n'imaginais même pas tel le procédé de coloration à l'enduit dans la fabrication des vases grecs.

    20140728_151949.jpg

    Ils faisaient une expo temporaire sur le bleu, j'aime beaucoup cette installation

    Après est venu le temps de découvrir l'immense collection de porcelaine du musée, classée par ordre chronologique. Soyons honnêtes, pour Angélas et moi, ça a aussi été le temps de la grosse marrade, j'y reviendrai un peu plus tard.

    Dans mes goûts, trois grandes tendances se dégagent:

    1) La porcelaine turque, une affection qui date de mon séjour là-bas il y a quelques années

    20140728_160639.jpg

    Ce bleu...

    20140728_153731.jpg

    Un petit narguilé en forme de chat (les photos à travers les vitres, c'est pas optimal)

     

    2) La porcelaine chinoise 

    20140728_153909.jpg

     Je la veux bien pour Noël celle-ci

    20140728_154014.jpg

    Une merveille à regarder, mais alors à laver...

    20140728_153919.jpg

     ♥♥♥♥♥

    3) La céramique colorée

    20140728_161155.jpg

    Il y avait un vase bleu azur sublime aussi mais la photo ne rend rien

     

    Voilà pour mon goût personnel mais le musée possède également de magnifiques pièces plus classiques.

    Petit florilège ci-dessous:

    20140728_160602.jpg

     Cette beauté date de 1871

    20140728_162311.jpg

     Alors lui, il était sublime, la photo ne lui rend pas justice

    20140728_163007.jpg

     La dînette Ginette

    Enfin, le musée abrite aussi une collection d'horreurs. Alors je sais bien, c'était le goût de l'époque (périodes Louis XV et XVI majoritairement) mais tout de même. Ces œuvres m'amènent à me poser cette question philosophique cruciale:

    Où s'arrête l'art et où commence le kitsch?

    C'est le moment marrade, prépare tes rétines, ça va piquer.

    20140728_155429.jpg

    Cette chose est, de mémoire, un brûle-parfum

    20140728_155543.jpg

    Je kiffe l'air niais des petits musiciens

    20140728_155632.jpg

    La vraie Mamie Couperose

    (si tu n'es pas ma sœur, mon frère ou Angélas, tu ne peux pas comprendre cette blague. Désolée mais je risque de gros problèmes avec Maman Loquace si je donne plus de détails)

    20140728_160346.jpg

    La tête commence à te tourner? C'est normal. Et c'est pas fini!

    20140728_160152.jpg

    Le pot à vomi dixit un ami qui se reconnaîtra

    20140728_160206.jpg

    A ce stade, mon cœur de végétarienne a lâché

    C'en est fini du Musée National Adrien Dubouché, j'espère que cette micro-visite t'a plu ami lecteur!

    Dans notre prochain épisode, nous parlerons d'un petit village perdu en rase campagne avec une population de pierre énigmatique... 

  • Les vacances

    Cet été, nous sommes partis en vacances avec Angélas et pas n'importe où ami lecteur!

    Nous sommes allés dans cet endroit magique qui fait tant rêver les masses laborieuses, ce paysage de carte postale / fond d'écran / tableau dans les établissements de l'EFS, ce lieu de rêve dont l'on se dit que s'il y a un seul endroit où l'on veut aller dans sa vie, c'est celui-là et pas un autre!

    seychelles.jpg

    Les Seychelles tu dis? Naaan!

    .

    .

    .

    20140731_111611.jpg

    Le Limousin baby!

     

    Comme certaines personnes de mon entourage, tu vas peut-être me demander "Mais pourquoi?". Ce à quoi je te répondrais qu'Angélas et moi-même avions grand besoin de calme, voire de silence, de nature, d'air pur et de grasses mats (dans un lit trop mou où l'un a l'impression d'être dans un petit chalut sur une mer démontée dès que l'autre veut se lever pour aller aux toilettes).

    Et crois-moi, nous n'avons pas regretté notre choix! 

    Avantage n°1: Il n'y a pas beaucoup de touristes en Limousin et c'est à 3H30 en bagnole de notre patelin -> les frais d'essence abominables, l'extorsion des péages, les bouchons infernaux, on les a laissé à ceux qui ressentent le besoin impérieux d'aller s'agglutiner sur les plages de la région PACA (je ne juge pas, chacun ses goûts).

    Avantage n°2: Il n'y a pas beaucoup de touristes en Limousin bis. Les prix des courses / restos sont donc très raisonnables. Le tourisme est si peu développé qu'on a même galéré à trouver des souvenirs à ramener en dehors de ça:

    140.jpg

    Pin's que j'ai été tentée d'acheter pour faire une blague à mon petit frère Cornelius. Ce que je n'ai pas fait car il aurait bien été capable de me le faire bouffer et les épingles dans la trachée, ça gratte. 

    Avantage n°3: ♩ Il y a le ciel, le soleil et les lacs ♫ (je te dispense de me remercier pour le ver d'oreille)

    Lac_de_St_Pardoux_-_vue_a_rienne__1_.jpg

    Crédits photo

    Nous avons été impressionnés par le nombre de lacs de la région, celui de Saint Pardoux ci-dessus est très agréable.

    Avantage n°4: Du vert à perte de vue. On s'attendait bien à une végétation abondante mais pas à autant d'hectares de forêt! Je sortais du gîte, traversais la rue et après 5 mn de marche au milieu des champs, je pouvais commencer à grimper dans la forêt. Il y a deux choses que j'aime dans la vie: la forêt et la marche, imagine mon bonheur.

     

    20140731_104223.jpg

     Environ 10 minutes après être sortie du gîte

    Avantage n°5: Il y a beaucoup de choses à faire (arrête de rire, c'est vrai). En dehors de la nature luxuriante, nous sommes allés voir un parc animalier spécialiste des loups , nous avons visité Limoges et son musée de la porcelaine (qui fera l'objet d'un billet à part), les jolies villes d'Aubusson et Mortemart, le site de Masgot (que j'ai adoré, lui aussi aura droit à un billet dédié) et le village martyr d'Oradour-sur-Glane.

    En résumé, nous avons passé d'excellentes vacances dans une région magnifique où les gens sont très accueillants, les routes sinueuses à souhait (ce qui a bien plu à mon biker de mari), la faune riche (les aigles en vol et les biches bondissantes ne sont pas rares) et le soleil au rendez-vous. Et si j'ai pu te donner envie d'aller passer tes prochaines vacances là-bas, alors j'ai rempli ma mission!

    En photo bonus, l'adorable petit visiteur des vacances...

    chat.jpg

    Hello!