Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vg

  • Dis Glorifine, pourquoi ne manges-tu plus de viande ni de poisson?

    J'ai fêté récemment et allégrement ma 1ère année de végétarisme. Or depuis ma conversion, j'entends régulièrement la question ci-dessus, enfin dans le meilleur des cas... Dans les autres, je peux avoir droit à des levers d'yeux au ciel, à un jugement silencieux mais perceptible, voire à une remise en question de mes facultés intellectuelles du type "Aurais-tu intégré une secte?" (Mon Papa mi-inquiet, mi-caustique). Je plaisante mais n'exagère que très peu. Le végétarisme français reste encore anecdotique, les végétariens ne représenteraient que 2% de notre population contre respectivement 7 et 9% chez nos voisins anglais et allemands. L'Inde, championne en titre, compterait 31% de végétariens! Quant à la Chine, son Premier Ministre, Wen Jiabao, a mis en place une campagne de promotion pour "Une journée végétarienne par semaine"; les objectifs premiers sont la bonne santé du peuple et la préservation de l'environnement... Ça me laisse rêveuse tout ça!

    En France, la cuisine traditionnelle ne peut se penser sans protéines animales: charcuteries ou crustacés en entrée, viande ou poisson en plat de résistance, fromage avec présure animale, desserts et confiseries avec gélatine: impossible d'y couper! Alors certes, la cuisine française est un art véritable, reconnu au patrimoine de l'Unesco, et je ne condamne absolument pas les "omnivores", mais est-on tenu de manger autant d'animaux? Au-delà des sensibilités particulières propres à chacun, cette consommation n'est-elle pas nocive pour notre santé, notre budget et notre planète? Je me suis posée toutes ces questions il y a plus d'un an et me suis copieusement documentée avant de devenir "VG", je vais donc t'exposer, ami lecteur, mes principales motivations. Cette démarche permettra de répondre aux interrogations de bon nombre de mes accointances et peut-être, je l'espère du moins, d'en sensibiliser certains à cette question de la surconsommation d'animaux.

    Je suis devenue végétarienne parce que:

    1. "Les animaux sont mes amis et je ne mange pas mes amis" comme disait si bien cette chère Marguerite Yourcenar. C'est la raison majeure de ma conversion. Pendant des années, j'ai fait taire ma conscience en dissociant la viande dans mon assiette de l'animal qui vivait quelques jours plus tôt... Jusqu'au jour où ça ne m'a plus été possible.
    2. Les conditions d'élevage et d'abattage relèvent, en dehors de l'agriculture biologique, de la barbarie. Animaux parqués dans l'obscurité, alimentation parfois douteuse (souviens-toi, entre autres, de l'ESB), survaccination, conditions d'abattage révoltantes (cf. l'affaire Charal)...
    3. Résultante directe de la motivation 2 -> une qualité de viande de plus en plus médiocre. La viande du supermarché est peut-être moins chère que celle du boucher, mais payer 2 ou 3 € la portion d'un produit malsain, c'est toujours trop cher selon moi! Conclusion: tant qu'à manger de la viande, autant en manger un peu moins souvent et l'acheter chez le boucher de ton quartier, tu seras gagnant aussi bien du point de vue financier, gustatif que médical, et ça fera marcher le commerce de proximité.
    4. J'ai réalisé le mythe des protéines animales. Dans nos familles, à l'école, chez notre médecin, on nous apprend que manger de la viande est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme (Je me rappelle qu'à 13 ans, mon médecin traitant avait préconisé de manger des abats pour pallier à une anémie -> "Heu doc, ça va pas être possible, va falloir trouver autre chose". Pour finir, elle m'avait prescrit des compléments, on peut toujours s'entendre!). Il faut effectivement des protéines à notre corps, mais pas nécessairement d'origine animale, et pas en aussi grande quantité que ce que l'on croit! Bien au contraire, manger trop de viande est mauvais pour la santé, l'UVE l'explique très bien ici.
    5. L'élevage intensif constitue une grave nuisance pour l'environnement: déforestation, pollution des sols et des cours d'eau, réchauffement climatique... Avec une population mondiale qui devrait atteindre les 9 milliards en 2050, les choses ne promettent pas de s'améliorer.
    6. J'adore les légumes. Il fallait bien finir sur une note positive après ces considérations déprimantes! La cuisine végétarienne permet de (re)découvrir de nombreux ingrédients et de nouvelles façons de les accommoder; elle peut être savoureuse, conviviale, bénéfique pour qui veut bien s'y intéresser, alors à tes fourneaux ami lecteur!

    Pour aller plus loin:

    La cause animale:

    http://www.one-voice.fr/

    http://www.animal-cross.org/

    Le documentaire "Earthlings" de Shaun Monson, commenté par Joaquin Phoenix: tu peux le regarder sur Google Vidéos, mais si tu es sensible, accroche-toi. Je suis renseignée sur le sujet et malgré ça, j'ai pleuré abondamment (de tristesse, de rage, d'impuissance) et j'en ai fait des cauchemars pendant plusieurs nuits...

    Le végétarisme

    "Sans viande et très heureux" de François Couplan, Chez Edisud

    "La cuisine végétarienne facile et gaie" d'Agnès Florian, Chez Bio-Espace Editions

    L'Union Végétarienne Européenne

    Association Végétarienne de France

    L'agriculture biologique

    "Guide du consommateur bio" de Rachel Frély, aux Editions Josette Lyon

    L'agence Bio

    Les blogs cuisine que j'aime

    Biogourmand

    Petites idées pour grandes utopies

    Suitable for Vegetarians (Mon éternelle gratitude va à cette demoiselle pour sa recette d'oeufs en gelée avec agar agar!)

    Vegansfields (en clotûre, c'est bien dommage, chaque recette testée a été un délice: merci OW!)

    Végécarib

    Voilà ami lecteur, tu en sais davantage sur le pourquoi du comment je suis devenue végétarienne. J'ai peu de certitudes, mais je ne pense pas faire marche arrière, c'est un choix de vie mûrement réfléchi et auquel je crois un peu plus chaque jour. Si tu as des questions ou des remarques, elles sont les bienvenues!

    En attendant, je te souhaite une bonne nuit, moi je crois bien que j'ai attrapé un ptit rhub' après avoir traîné 20 mn dans mon bled sous la pluie à la recherche de l'éclipse lunaire... en vain. Pas de belle lune rouge pour moi car trop de nuages: vive l'Ouest!