Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Goûte mes frites

    Il y a quelques décennies mois, je te donnais le recette des burgers VG qui plaisent toujours autant à ma moitié. Pour la compléter, j'ai depuis trouvé une bonne recette de frites. Celle-là n'est pas validée par l'homme, étant donné qu'il a développé une allergie à la patate (c'est très con, surtout pour un dunkerquois, mais c'est comme ça). En revanche, de mon côté, je l'apprécie beaucoup même si j'ai droit à des regards mauvais quand je déguste mes frites...

    La dite recette se prépare avec de l'huile d'olive et se cuit au four. On est bien d'accord, en aucun cas ça ne donne des frites light, ça contribuera toujours à entretenir mon gras pour l'hiver. Bref, passons à la suite.

    Cette divine recette n'est pas de moi, elle est de la non moins fabuleuse Isa Chandra Moskowitz, gourou de la cuisine vegan; et issue du livre "Vegan with a vengeance".

     

    P030712_14.230001.JPG

     

    Ingrédients: (pour 2 à 4 personnes selon l'appétit)

    - 4 grosses pommes de terre non épluchées (type bintje), nettoyées puis coupées en 8 dans le sens de la longueur 

    - 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

    - 3/4 de cuillère à café de paprika

    - 1/2 càc de cumin

    - 1/4 càc d'origan séché

    - 1/4 càc de thym séché

    - 1/4 càc de piment de Cayenne

    - 1/2 càc de gros sel

    NB: J'ai été studieuse et ai noté scrupuleusement les proportions des épices écrites dans le livre. Lors de la réalisation de la recette, je dois bien t'avouer que j'y ai été joyeusement au pifomètre et que ça a très bien marché aussi!

    Méthode:

    Préchauffe ton four à 230°C et graisse légèrement une plaque à pâtisserie à larges bords.

    Dans un saladier, mélange les pommes de terre et l'huile d'olive jusqu'à imprégnation complète. Mélange dans un bol les épices et le sel puis ajoute-les aux pommes de terre, mélange à nouveau intimement.

    Dispose les PDT sur la plaque en une seule couche, elles ne doivent pas se superposer. Enfourne les frites puis retourne-les au bout de 20 minutes à l'aide d'une pince et remets au four pour 12 à 15 minutes...

    C'est prêt, bon appétit! 


    La chanson qui a inspiré le titre du billet...

  • Je suis ressuscitée!

    Bonjour ami lecteur!

    Non, je n'ai pas passé l'arme à gauche,

    Non, je n'ai pas perdu l'usage de mes doigts et n'étais par conséquent pas en train d'apprendre à taper au clavier avec les pieds,

    Non, je n'ai pas perdu la mémoire et oublié jusqu'au nom de Glorifine Loquace,

    Non, Masaya Kato n'est pas venu me demander en mariage après ce billet,

    Non, je n'ai pas eu une vie palpitante au point de ne pas pouvoir écrire une note en cinq mois...

    Et le problème est bien là: je ne sais pas trop ce que j'ai fait de tout ce temps.

    J'ai travaillé, j'ai lu, j'ai dormi, j'ai été voir des amis, j'ai lavé mes cheveux, le reste aussi, j'ai vu des films, j'ai reçu de la famille, j'ai acheté des trucs inutiles et un ou deux trucs utiles, j'ai fait une proposition indécente à Angélas, j'ai sorti des blagues nulles, j'ai fait des papouilles à mes chats, j'ai écrit plein de "to do list", dont un mémo qui disait "Et si tu faisais revivre ton blog morue?" (j'aime bien m'insulter, ça me motive), j'ai égaré des "to do list", je me suis intéressée à ça pour essayer de m'améliorer, j'ai découvert des groupes géniaux genre Crystal Castles, j'ai mangé, j'ai joué aux jeux vidéos, j'ai écouté Norberte me spoiler "Game of Thrones", j'ai même fait du sport (si je te jure).

    Mais je n'aurais jamais pensé que cinq mois s'étaient écoulés, deux petits mois de flemmardise webesque tout au plus! Le temps, c'est un truc insidieux quand même.

    Bref, tout ça pour te dire, ami lecteur: mea culpa. Mea maxima culpa. Je ne le ferais plus. Du moins, pas sans notification préalable.

    A part ça, j'espère que la vie te sourit et je termine avec un mini tabloïd de ce qui a, entre autres,  marqué mon été.

     

    carré photos blog.jpg

     

    1) J'ai fait des balades à l'aube dans ma cambrousse. J'en ai bien profité parce que là, avec les jours qui diminuent et le temps pourri, c'est compromis.

    2) J'ai gravement scotché aux aventures de Sarah Lund dans "The Killing". Je renouvelle ma déclaration d'amour à Arte rien que pour ça.

    3) J'ai fait une provision de t-shirts aussi régressifs que magnifiques, dont celui-ci.

    4) J'ai cédé à mon penchant pour les boucles d'oreilles après m'être refreinée longtemps. Au moins quelques semaines. Les ampoules ci-dessus ont été dégotées chez Claire's, un endroit où je suis pourtant loin d'avoir mes habitudes.

    5) Comme dit ci-avant, j'ai visité des endroits sympas. Ici l'Île de Sein ♥

    6) J'ai baby-sitté des enfants diaboliques. (Bon en vrai ils étaient mignons, mais c'était histoire de me plaindre un peu, genre je n'ai pas fait que m'amuser ces derniers temps...)

    7) Je suis tombée sous le charme du "Jane Eyre" de Cary Fukunaga et sous celui de Michael Fassbender (What a man!)

    8) J'ai ouvert une autre antre, un blog de lecture qui en est encore à ses balbutiements. L'idée me trottait dans la tête depuis un moment car j'avais envie de parler plus souvent de mes lectures, ce qui n'était pas l'objet de départ de ce blog.

    9) Mon arbre Bonial a été planté! Souviens-toi, je t'en parlais  et j'ai reçu la confirmation d'Elodie du blog Zéro Carbone: l'arbre a été planté avec 999 autres à Gévézé à une grosse centaine de kilomètres de chez moi! Si tu veux en savoir plus, c'est par ici.

    Voilà ami lecteur, c'est tout pour aujourd'hui mais on se retrouve très vite!

     

    berry-break-33-11.jpg

    Un autre bon résumé de ces derniers mois...